lundi 31 janvier 2011

Fwd: La dette des Etats-Unis sous haute pression


La dette des Etats-Unis sous haute pression

Source : La Tribune.fr - 30/01/2011 | 22:43 - 235 mots  | 
|
Copyright Reuters
Copyright ReutersCopyright Reuters

Le président républicain de la chambre des représentants, John Boehner, met en garde contre un éventuel défaut sur la dette américaine non seulement pour les Etats-Unis mais aussi pour toute la planète.

Le président républicain de la chambre des représentants, John Boehner, a déclaré dimanche que les Etats-Unis devaient continuer d'honorer leurs obligations en matière de financement de la dette publique sous peine de déclencher un cataclysme financier mondial.

Alors que le pays s'apprête à dépasser sa limite légale d'endettement, 14.300 milliards de dollars, certains membres du Parti républicain ont suggéré qu'aucun autre emprunt ne devrait être autorisé en l'absence de nouvelles coupes dans les dépenses publiques.

Prié de dire quelles seraient les conséquences d'un non-relèvement de la limite de l'endettement des Etats-Unis, il a répondu: "ce serait un désastre, pas seulement pour notre pays, mais pour l'économie du monde entier.

"Souvenez que le jour des élections, le peuple américain a dit, nous voulons des coupes dans les dépenses et nous voulons des créations d'emploi. Vous ne pouvez pas créer d'emploi si vous faites défaut sur votre dette."

Le secrétaire américain au Trésor Timothy Geithner a prévenu que faute d'une décision du Congrès, seul capable de relever la limite de l'endettement américain, il ne pourrait plus emprunter à partir d'une date comprise entre le 31 mars et le 16 mai.

A partir de cette date, le pays pourrait faire défaut sur certains prêts.

Les républicains souhaitent que des discussions bipartisanes soient organisées pour régler la question de l'endettement à long terme des Etats-Unis qui ne fera qu'empirer en raison du vieillissement de la population américaine et des coûts sociaux induits par ce phénomène.

Source Reuters - 30/01/2011, 22:43
 

U.S. Energy Policy Is Responsible for Unrest in Egypt - Seeking Alpha


http://seekingalpha.com/article/249496-u-s-energy-policy-is-responsible-for-unrest-in-egypt?source=email_the_daily_dispatch



dimanche 30 janvier 2011

Fwd: monnaie / Les pays émergents menacés par la crise financière


Très bonne analyse des crises monétaires, et de la fuite en avant organisée à chaque crise financière en utilisant le levier de l'argent … dette !
Bien amicalement
bénédicte
 
Crise financière
ANALYSE Les pays émergents menacés par la crise financière.
Source : La Tribune.fr - 29/01/2011 | 20:25 - 775 mots  | 
|

DRDR
Selon nombre d'experts réunis à Davos, le monde émergent pourrait se trouver atteint à son tour par la crise, à cause de la volatilité des capitaux internationaux. Nicolas Sarkozy a justement fait de ce thème l'un des axes de sa présidence du G20, en militant pour que le FMI surveille davantage les flux. Seul problème, à l'origine de ces flux déstabilisants se trouve... la Fed.
Retour au réalisme ? S'exprimant à Davos l'année dernière, Nicolas Sarkozy avait abasourdi son auditoire en proposant la création d'un « nouveau Bretton Woods », réplique du séminaire historique de l'après-guerre où l'on avait reconstruit le système monétaire international, grâce aux conseils de John Maynard Keynes. Rien de tel cette année. Le président s'est rabattu sur des objectifs plus modestes, certes, mais aussi plus précis. Désormais en charge du G 20, il entend mettre en place un système de régulation des flux de capitaux internationaux - les capitaux privés qui passent d'un pays à l'autre, provenant pour l'essentiel d'investisseurs financiers à la recherche de rendement. Ces flux profitent d'une liberté quasi totale depuis le démantèlement du contrôle des changes dans les années 1980 et 1990, conduit alors sous l'égide du Fonds monétaire.
Aujourd'hui, ce flot d'argent part massivement vers les pays émergents, pour profiter de la croissance forte qui y prévaut, et en retirer une rémunération que les pays développés ne peuvent plus offrir. En 2011, les flux d'investissement vers les émergents devraient atteindre 1.000 milliards de dollars. Dans le monde idéal, cette manne financerait la croissance des pays jeunes et payerait la retraite des pays vieux, grâce aux dividendes. Mais le problème du monde idéal, c'est qu'il n'existe pas. Car ces capitaux sont éminemment volatils. À la moindre mauvaise surprise, ils se retirent, laissant les bénéficiaires exsangues. Et à l'inverse, lorsqu'ils arrivent massivement, ils provoquent bulles spéculatives sur la Bourse et l'immobilier, ou bien hausse des prix et surchauffe, ce qui n'est guère mieux.
Il y a peu, le Brésil et la Corée ont été contraints de mettre en place des taxes à l'entrée pour dissuader les capitaux excessifs, par crainte de voir leur économie soufflée artificiellement. Quant à la Chine, elle n'a jamais permis ces mouvements spéculatifs, refusant de se développer à la merci des capitaux à court terme. En 1997, l'Asie avait ainsi connu un tel retrait brutal des capitaux internationaux. En quelques semaines, l'argent s'était volatilisé, entraînant par le fond les monnaies, les Bourses et la croissance. Certains des pays victimes avaient connu une récession à deux chiffres, d'autant plus violente que leur activité avait été soutenue par l'engouement irrationnel des années précédentes : c'était la crise asiatique. Pourrait-on connaître une réédition de cet épisode ? Nombre d'experts réunis à Davos le redoutent. Il y a bien des différences, et en particulier les énormes réserves de change que ces pays ont accumulées aujourd'hui pour se protéger d'une nouvelle mésaventure. Mais les signes de surchauffe sont là.
L'initiative du président arrive donc à point nommé. Il est une loi funeste à Davos, qui ne souffre guère d'exception : les pays ou les entreprises qui sont célébrés comme des modèles s'effondrent dans l'année qui suit. La fameuse proximité du Capitole et de la roche Tarpéienne... Cette semaine, on ne parle que du succès des émergents, dans la petite station des Alpes suisses. La crise de l'endettement, débutée en 2008 aux États-Unis, prolongée en Europe en 2010, pourrait connaître un troisième et dernier chapitre avec la contamination des économies émergentes, en 2011 ou 2012.
Réguler les flux supposerait de revenir à une forme de contrôle des changes, pratiqué non plus par le pays émetteur, comme naguère, mais par le pays destinataire. Et cela supposerait bien sûr une surveillance que seul le FMI peut effectuer. Sur ce sujet, les propositions de Nicolas Sarkozy ne sont pas déraisonnables. À ceci près que l'absence de régulation n'est pas la seule cause de ces déséquilibres.
Il en est une autre, très importante, qui se trouve aux États-Unis, dans les ordinateurs de la Federal Reserve. La banque centrale américaine a en effet décidé de créer de la monnaie, pour soutenir la reprise. Elle achète des obligations du Trésor, et injecte ainsi dans l'économie des centaines de milliards de dollars - c'est le fameux « quantitative easing ». Ce flot d'argent irrigue l'économie américaine, dans un premier temps. Mais aussitôt après, il se trouve attiré par les lumières du monde émergent. Dans une économie mondialisée sans contrôle, pas moyen d'orienter les flux. Ce sont les investisseurs privés qui décident.
Sarkozy ou pas, la prochaine crise pourrait donc provenir... des remèdes utilisés pour guérir la précédente, c'est-à-dire d'une politique monétaire outrageusement accommodante. Tout comme la précédente provenait du traitement administré après la crise de 2000-2001, qui elle-même avait ses racines dans la guérison... de la crise asiatique ! À chaque crise, on crée de la monnaie, qui gonfle de nouvelles bulles, lesquelles explosent et déclenchent une récession plus grave que la précédente. En clair, ce ne sont pas seulement les circuits de la finance internationale qu'il faut revoir, mais les principaux outils de la politique économique eux-mêmes.
François Lenglet, directeur des rédactions de La Tribune - 29/01/2011, 20:25  | 
|
 
 
 

YouTube - Les ateliers de la mutation


http://www.youtube.com/watch?v=fvbYOLfrCf0



Bien cordialement,

Michel SALOFF-COSTE




Le numéro 2 de Transitions en libre accès

Le numéro 2 de Transitions en libre accès :
http://co-evolutionproject.org/index.php/2011/01/le-numero-2-de-transitions-en-libre-acces/

Sommaire de Commencements 1 :

samedi 29 janvier 2011

Fwd: Joël de Rosnay : "Intégrer la complexité est la clé du progrès"





Objet : Joël de Rosnay : "Intégrer la complexité est la clé du progrès"
Répondre à : jmnogues <jmnogues@laposte.net>

BonjourS,

 

Un très bon article issu de la newsletter du magazine CLES, (ouvrir le lien ci-dessous).

 

"Intégrer la complexité est la clé du progrès" : Un entretien avec Joël de Rosnay.

 

http://www.nouvellescles.com/Entretiens/article/integrer-la-complexite-est-la-cle

 

Amitiés, Jean marie





mercredi 26 janvier 2011

colloque annuel TerrEthique le 10 février 2011

Message de Patrice Lepage :

Le 10 février 2011, TerrEthique organise son Colloque annuel :

« Changer notre regard sur le monde

…pour mieux nous en nourrir »

Nous aurons le plaisir de compter sur l’intervention exceptionnelle d’Olivier de Schutter, Rapporteur spécial de l’Organisation des Nations Unies sur le droit à l’alimentation.

Participerons à ce colloque, Dominique Nora, Jean-Baptiste de Foucauld, Jean-Marie Pelt, Pierre Rabhi et Jean-Michel Severino.

Le colloque sera animé par Jean Louis Caffier, journaliste spécialiste du développement durable.


Il sera clôturé par Luc Guyau, Président indépendant du Conseil de la FAO, cofondateur de TerrEthique.

Lieu : salle Alexandre Bonjean, Groupama, au 8-10 rue d'Astorg à Paris 8ème

Horaire : de 14h à 18h, suivi d'un cocktail
Inscription : Le nombre de places étant limité, merci de nous donner au plus vite votre réponse par mail à mb@terrethique.org ou par téléphone au 01 72 15 13 99.


Vous trouverez ci-joint le programme détaillé.

Cordialement,

Patrice Lepage

Délégué général TerrEthique

Programme :

Evénement Green Drinks Paris Lundi 31 janvier - Invités: Composteurs citoyens

http://greendrinksparis.over-blog.com/article-evenement-green-drinks-paris-lundi-31-janvier-invite-s-compostage-citoyen-65312367.html

Séminaire Recherches Territoriales - 4 février 2011

lundi 24 janvier 2011

Une recherche pour les énergies de demain - jeudi 27 janvier 2011 à 18h30

Dialogues - Des clés pour comprendre

Une recherche pour les énergies de demain

Date : jeudi 27 janvier 2011 - Horaire : 18 h 30 - 20 h 00
Contact : inscriptions au 01 53 01 82 70 ou à conferences@arts-et-metiers.net
Lieu : Amphithéâtre Abbé Grégoire
Entrée par le Musée des arts et métiers
60, rue Réaumur
75003 Paris

Métro : Arts et Métiers ou Réaumur-Sébastopol
Bus : 20, 38, 39, 47

Entrée libre dans la limite des places disponibles
L’épuisement des ressources énergétiques fossiles et les conséquences de leur utilisation sur le réchauffement climatique, l’environnement et la biodiversité impliquent aujourd’hui de se préoccuper d’urgence de l’exploitation de nouvelles sources d’énergies qui répondent aux critères d’un développement durable raisonné.
L’éolien, le solaire, l’énergie issue des marées et des vagues, l’usage de la biomasse, ne suffiront pas, à terme, pour répondre aux exigences d’une demande croissante. Les recherches dans ce domaine s’orientent vers de nouvelles pistes où la chimie, les sciences des matériaux et la biologie explorent des champs innovants. Ces recherches ouvrent des perspectives d’applications dans les processus de stockage de l’hydrogène, dans la mise en œuvre de matériaux nouveaux utilisables pour la construction de piles à combustible et de batteries, et pour la conception de systèmes thermoélectriques…
Des recherches récentes montrent la possibilité d’obtenir une nouvelle source d’énergie électrique en utilisant la photosynthèse d’un cactus !... Une « biopile » innovante qui pourrait révolutionner l’innovation dans le domaine des dispositifs thérapeutiques.

Ces avancées récentes et leurs conséquences sociétales seront présentées par Fabrice Mauvy, professeur à l'université Bordeaux 1, Institut de chimie de la matière condensée de Bordeaux et Nicolas Mano, chercheur au Centre de recherche Paul Pascal/CNRS.

Fwd: La voie de l'enseignant en soi : Newsletter de janvier de Terre de Conscience


Objet : La voie de l'enseignant en soi : Newsletter de janvier de Terre de Conscience

 JAN 2011

NEWSLETTER
de 

TERRE DE CONSCIENCE


Conférences, ateliers, stages, formations, soirées, 
pour vous épanouir de manière intégrale 
et contribuer au monde d'aujourd'hui et de demain. 

Chers amis, 

Tout d'abord, nous vous souhaitons tous nos souhaits de bien-être, d'amour partagé, de réalisation dans la joie et de contribution au rayonnement de la vie sur Terre.

Afin de vous vous aider à incarner cet enseignant de vie qui est en vous, prenez-soin en 2011, de votre corps physique.
Le corps physique est le réceptacle de tous nos corps, et c'est avec lui que nous cheminons tout au long de notre vie sur Terre, depuis l'expérimentation jusqu'à la transmission. Au delà des bénéfices pour notre santé, maitriser notre corps physique nous ouvre la voie vers l'enseignement, la transmetteur de vie et de conscience là où vous êtes, à l'endroit même que vous avez choisi pour vous incarner.

C'est ce que nous explorerons ensemble lors du prochain atelier de Pratique Intégrale de Vie avec le


KUNDALINI YOGA

le samedi 22 janvier 2011

De 10h à 13h

Cette fois-ci, nous étudierons plus particulièrement le corps physique qui est associé à l'équilibre et la transmission:

Est-ce que j'utilise ma force et mes qualités pour le bien de tous?


Témoignage : "Chaque fois, entre autre, que je me mets en posture de yoga ou ai envie de chanter "Om namo guru dev namo" j'ai une pensée pour toi. Cela me donne du baume au cœur et est une inspiration pour mon propre état d'être." Hélène



Pour plus d'informations sur le kundalini Yoga et le déroulement des ateliers ouverts à tous, cliquez ici.

Pour connaitre les modalités d'inscription et vous inscrire, contactez moi au 06 74 91 97 18 ou par mail à terredeconscience@gmail.com ou caulliezj@gmail.com .



A tout bientôt,
Justine
pour Terre de Conscience

www.terredeconscience.org

* PS: Nous avons à cœur de correspondre avec les personnes intéressées par notre démarche. Si vous ne souhaitez plus recevoir les informations de Terre de Conscience, veuillez nous le faire savoir simplement par retour de mail.*




Fwd: [Blog intégratif] Métamorphose de l'éducation


Objet : [Blog intégratif] Métamorphose de l'éducation
Répondre à : Alain Gourhant <agourhant@free.fr>

Blog intégratif a posté un nouvel article : Métamorphose de l'éducation

Pour illustrer cette métamorphose nécessaire à notre époque, mon ami Armen
Tarpinian vient de m'envoyer un texte rédigé par un collectif "Ecole changer
de cap", dont Edgar Morin fait partie. Il propose 10 transformations
essentielles au système actuel d'éducation...

Vous pouvez voir le nouvel article à l'adresse suivante :
http://blog.psychotherapie-integrative.com/metamorphose-de-l-education/

A bientôt,
Alain Gourhant


vendredi 21 janvier 2011

Comment traverser la crise et le chaos monétaire mondial

http://www.newropeans-magazine.org/content/view/11958/346/lang,english/

Comment traverser la crise
et le chaos monétaire mondial ?

Conférence-débat

Paris, SAMEDI 22 JANVIER 2011, de 14h00 à 16h00

aux Salons de l'Aveyron

17 rue de l'Aubrac, 75012 PARIS (Métro 14 Cour St Emilion)


Les Amis de Beppe Grillo à Paris & le NewropMag, ont le plaisir de vous informer de leur prochain débat public organisé le SAMEDI 22 JANVIER 2011 (de 14h00 à 18h00) aux Salons de l'Aveyron de Paris: Comment traverser la crise et le chaos monétaire mondial?

Avec la participation exceptionnelle de,

Franck BIANCHERI, président de Newropeans, directeur du LEAP (www.leap2020.eu) et auteur du livre 'Crise mondiale - En route pour le monde d'après: La France, l'Europe et le monde dans la décennie 2010-2020' (éditions Anticipolis)

et de,

Antonino GALLONI, économiste Italien et chercheur auprès de l'Université de Berkeley (Californie), auteur de différents ouvrages dont 'Prendi i Tuoi Soldi e... Scappa? La fine della globalizzazione' (Prends ton argent et sauve-toi... La fin de la globalisation)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

À l'issue du débat nous serons heureux de vous inviter à une séance spéciale de dédicace des livres de Franck Biancheri 'Crise mondiale - En route pour le monde d'après: La France, l'Europe et le monde dans la décennie 2010-2020', et de Antonino Galloni et de partager avec nous le verre de la nouvelle année! Entrée libre.


La crise n'est pas seulement la fin du ''monde d'avant'' c'est également une formidable occasion de reconstruire un ''monde d'après''.


Faire la ville durable 20-21 janvier 2011

http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/002-4.pdf

La voie d'Edgar Morin mardi 25 janvier 2011


La voie d’Edgar Morin

Son oeuvre est immense et, à bientôt 90 ans, le philosophe et poète ne cesse d’interroger le monde.
Mardi 25 janvier, Edgar Morin viendra exposer sa pensée, ses idées sur la crise actuelle et audelà les issues qu’il imagine dans son prochain livre à paraître La voie. Pour l’avenir de l’Humanité [1].

« La venue à Aubervilliers de ce monument de la pensée occidentale est un événement à plus d’un titre : éditorial, politique et médiatique », se félicite Abderrahim Hafidi, maire adjoint à la Culture à l’origine du cycle de conférences La Rumeur du Monde.

Directeur de recherche au CNRS

Fils unique d’une famille juive séfarade immigrée de Salonique (Grèce), Edgar Nahoum gardera de sa participation active à la Résistance dès 1942 le nom Morin.
A partir de 1950, il entre au CNRS, où il est aujourd’hui directeur de recherche émérite.
La Méthode est son oeuvre majeure, 6 volumes écrits entre 1977 et 2004, une encyclopédique boîte à outils intellectuelle et une invitation à penser de façon complexe.
De l’éthique, il dira ainsi : « La morale non complexe obéit à un code binaire bien/mal, juste/injuste.
L’éthique complexe conçoit que le bien puisse contenir un mal, le mal un bien, le juste de l’injuste, l’injuste du juste ».

Le travail pluridisciplinaire (sociologie, anthropologie, sciences, poésie…) de celui qui dit « aimer braconner le savoir » exerce une forte influence sur la réflexion contemporaine, notamment dans le monde méditerranéen, en Amérique latine et jusqu’en Chine et au Japon.

L’an I de l’ère écologique

Connu pour ses prises de positions écologistes, il est l’auteur en 2007 de L’an I de l’ère écologique : la Terre dépend de l’Homme qui dépend de la Terre. Il milite pour « une nouvelle politique de civilisation ». Réagissant à la reprise de son expression par Nicolas Sarkozy, Edgar Morin s’est montré très nuancé sur cette utilisation du concept, estimant que « le chef de l’Etat n’avait pas encore pris conscience du caractère radical d’une politique de civilisation ».
Au cours de cette soirée, le penseur abordera de nombreux thèmes d’actualité (l’identité, la crise économique, la mondialisation, Internet…) et répondra aux questions de la salle au cours du débat qui suivra son intervention. Un dîner au Bar du Théâtre, avec en accompagnement musical la jazzwoman Leïla Olivesi et la lecture de textes d’Edgar Morin par un comédien, clôturera cette rencontre exceptionnelle.

Claire Darfeuille
Le 3 janvier 2011

LA RUMEUR DU MONDE

Mardi 25 janvier, 19 h 30
Conférence et débat avec Edgar Morin.
Théâtre de la Commune
2 rue Edouard Poisson
Renseignements : 01.48.39.51.95
Entrée libre


[1] Editions Fayard




jeudi 20 janvier 2011

Fwd: groupe sos


Objet : groupe sos

Pour info
3 janvier 2011
Groupe SOS : 25 ans au service de la solidarité
 De la lutte contre les exclusions... à la construction d'une société solidaire et durable
Le 7 décembre dernier, le Groupe SOS a organisé une soirée à l'occasion de ses 25 ans, salle Wagram, dans le 17ème arrondissement parisien. L'idée : montrer que chacun peut devenir acteur de la solidarité. Pour cela, cet acteur majeur de l'entrepreneuriat social avait invité des personnalités du monde de l'entreprise, du monde politique, du monde culturel, mais aussi des citoyens engagés à témoigner de leur engagement. Parmi eux : Julien Damon, sociologue et auteur de Éliminer la pauvreté, François Debiesse, président de la Fondation de l'Orangerie pour la Philanthropie Individuelle et auteur de Le mécénat, Geneviève Férone, directrice du développement durable de Veolia Environnement, Jean Glavany, ancien ministre et député des Hautes-Pyrénées, Reza, photo-reporter, Virginie Seghers, consultante spécialisée et auteur de La nouvelle philanthropie, et François Soulage, président du Secours Catholique et ambassadeur pour la société civile de l'Année européenne de lutte contre la pauvreté. La rencontre était animée par Mme Aïda Touihri, journaliste et présentatrice sur M6.
Les 700 invités ont également découvert en avant première l'exposition de Reza intitulée « Personne n'est au bout de son histoire ».  Témoin humaniste du chaos de la guerre et de ses ravages, Reza a couvert de nombreux conflits. Photographe pour le National Geographic depuis 1991, il vit aujourd'hui à Paris et parcourt le monde depuis plus de trente ans pour témoigner des blessures et des joies de ceux qu'il croise sur sa route. Le Groupe SOS lui a proposé de partir à la découverte de femmes et d'hommes qui, après avoir été exclus, ont retrouvé une place dans la société grâce à son accompagnement. Résultat : 25 portraits pour représenter 25 ans de lutte contre les exclusions.
Autre avant première : la diffusion de la vidéo de la première campagne de communication du Groupe SOS. Le message clef de celle-ci est « Redonnons une place à ceux qui n'en ont plus ». Cette première campagne est donc placée sous le signe d'un des cœurs de métier historique du Groupe SOS et dénominateur commun de nombreux de ses dispositifs : la réinsertion sociale.
A travers cette soirée, le Groupe SOS a surtout souhaité se projeter dans les 25 prochaines  années : continuer à lutter contre les exclusions, tout en construisant une société plus solidaire et plus durable.
Pour commander le livre-photo "Le Groupe SOS vu par Reza", RDV sur www.groupe-sos.info/reza. Chaque photographie est accompagnée d'un témoignage : la preuve par l'image et le verbe que personne n'est au bout de son histoire.
Pour visionner et diffuser la vidéo de la première campagne de communication du Groupe SOS, RDV sur www.groupe-sos.info.
 
 
 

Fwd: La voie de l'enseignant en soi : Newsletter de janvier de Terre de Conscience


Objet : La voie de l'enseignant en soi : Newsletter de janvier de Terre de Conscience

 JAN 2011

NEWSLETTER
de 

TERRE DE CONSCIENCE


Conférences, ateliers, stages, formations, soirées, 
pour vous épanouir de manière intégrale 
et contribuer au monde d'aujourd'hui et de demain. 

Chers amis, 

Tout d'abord, nous vous souhaitons tous nos souhaits de bien-être, d'amour partagé, de réalisation dans la joie et de contribution au rayonnement de la vie sur Terre.

Afin de vous vous aider à incarner cet enseignant de vie qui est en vous, prenez-soin en 2011, de votre corps physique.
Le corps physique est le réceptacle de tous nos corps, et c'est avec lui que nous cheminons tout au long de notre vie sur Terre, depuis l'expérimentation jusqu'à la transmission. Au delà des bénéfices pour notre santé, maitriser notre corps physique nous ouvre la voie vers l'enseignement, la transmetteur de vie et de conscience là où vous êtes, à l'endroit même que vous avez choisi pour vous incarner.

C'est ce que nous explorerons ensemble lors du prochain atelier de Pratique Intégrale de Vie avec le


KUNDALINI YOGA

le samedi 22 janvier 2011

De 10h à 13h

Cette fois-ci, nous étudierons plus particulièrement le corps physique qui est associé à l'équilibre et la transmission:

Est-ce que j'utilise ma force et mes qualités pour le bien de tous?


Témoignage : "Chaque fois, entre autre, que je me mets en posture de yoga ou ai envie de chanter "Om namo guru dev namo" j'ai une pensée pour toi. Cela me donne du baume au cœur et est une inspiration pour mon propre état d'être." Hélène



Pour plus d'informations sur le kundalini Yoga et le déroulement des ateliers ouverts à tous, cliquez ici.

Pour connaitre les modalités d'inscription et vous inscrire, contactez moi au 06 74 91 97 18 ou par mail à terredeconscience@gmail.com ou caulliezj@gmail.com .



A tout bientôt,
Justine
pour Terre de Conscience

www.terredeconscience.org

* PS: Nous avons à cœur de correspondre avec les personnes intéressées par notre démarche. Si vous ne souhaitez plus recevoir les informations de Terre de Conscience, veuillez nous le faire savoir simplement par retour de mail.*





mardi 18 janvier 2011

Fwd: Initier ensemble les mutations intelligentes



Planète du 3e Millénaire
Initier ensemble les mutations intelligentes

http://www.planetedutroisiememillenaire.com/index.htm

vous invite à son premier forum

« Dessine moi une planète ! »
Les entreprises créatrices du futur

Jeudi 10 février 2011 – 8H30-18H30
Institut des Métiers de COFELY - NANTERRE

The Integral UK Symposium


http://integral-uk-symposium.wholelifewholeworld.com/


Welcome to The Integral UK Symposium and Movement

Welcome to The Integral UK Symposium and Movement.  In this endeavour, we invite you to join with us in seeking to develop an integral culture and integral understanding in The UK, and, if you wish to be more deeply involved, join with us in establishing an Integral UK Symposium to help drive the UK Integral movement forward.

The Beginnings Behind and Reasons For An Integral Symposium in The UK

To help you get a better feel for what Integral Theory and Practice can do both for you, and for The UK, we are making this website audio rich with content, discussion and explanation.
In this first audio discussion, Gary Hawke explains his reasoning for creating an Integral UK Symposium, and his thoughts around that.

Open Money et Intelligence Collective - mardi 18 janvier 2011

http://www.meetup.com/WiserTuesdays-laRuche/calendar/15749447/

Mardi de 4D, 18 janvier 2011

Mardi de 4D, 18 janvier 2011

Coup d'envoi pour le prochain Sommet de la Terre qui aura lieu à Rio en 2012

Avec

Aurélie Trouvé, Co-présidente d'Attac France

Bettina Laville, Avocat, Associée Landwell & Associés, Paris/ Fondatrice et Présidente d'honneur du Comité 21

Denis Baupin, Adjoint au maire de Paris, chargé du développement durable, de l'environnement et du plan climat

Pierre Radanne, Président de 4D

Animation : Vaia Tuuhia, Association 4D

Résumé

Le prochain Sommet de la Terre aura lieu en 2012, à Rio de Janeiro, au Brésil. Echéance lointaine et proche en même temps. Des calendriers nationaux déjà bien remplis mais qui devront incontestablement interroger au-delà de l’hexagone. Des enjeux internationaux dont la substance doit être pensée à la plus petite échelle. Etape importante dans les agendas des états, la conférence Rio+20 représente aussi pour chacun d’entre nous un rendez-vous à prendre.

En 1992, la Déclaration de Rio avait donné le coup d'envoi à un programme ambitieux mais mis à mal depuis. La société civile a insufflé l’esprit de Rio il y a 20 ans. Elle demeure active et porte des projets de société. A Rio il s’agira de tester notre capacité collective à construire une vision du monde, de constituer un pas de plus vers une nouvelle voie de développement, vers la création d’un nouvel imaginaire collectif, vers plus de solidarité et d’équité.Les rythmes démographiques, les ressources limitées, le système d’échanges globalisé imposent leurs propres limites et peuvent être les catalyseurs de la transition. Cependant pour être acceptée, celle-ci doit être signe de progrès. Le développement durable représente cette volonté où se conjuguent trois objectifs : celui du développement économique, de l’amélioration des conditions sociales pour tous les peuples et la pérennité des conditions de vie sur terre. Nous sommes aujourd’hui confrontés à de grands bouleversements. Cette prise de conscience est encore partielle, et à ces défis globaux une réponse locale est nécessaire ; elle est souvent le premier pas vers une adhésion plus grande.

La sortie des crises vers une vision positive du monde est encore plus nécessaire dans le contexte de crises économiques, financières, écologiques et sociales. La Conférence Rio+20, inscrite dans une tradition des conférences onusienne de transparence, demeure l’arène internationale la plus favorable pour répondre à hauteur des enjeux de l’humanité. La conférence a deux thèmes officiels : (1) l’économie verte dans le cadre de l’éradication de la pauvreté et du développement durable et (2) le cadre institutionnel du développement durable. Il est évident qu’il faut aller plus loin que le cadre institutionnel et notamment dépasser le blocage posé par une bulle verte.

Ainsi, comment affirmer un nouveau projet de développement pour tous ? Dans quelle mesure le développement durable est-elle une voix pertinente de sortie de la crise ? Quel rôle pour la société civile dans le cadre de sommets internationaux ?

Presque 20 ans après cette marque historique du Sommet de la Terre, le contexte géopolitique a beaucoup changé. Que peut-on attendre de Rio+20 ? Comment affirmer un nouveau projet de développement pour tous ? Quel rôle pour la société civile à Rio ? Après Rio lorsqu’il s’agira de suivre les engagements ?

Informations complémentaires

Pour toute information complémentaire n’hésitez pas à consulter le site Internet de l’association : http://www.association4d.org

ou à nous joindre par mail info[a]association4d.org

ou par téléphone : 01.44.64.74.94.

Venez débattre des enjeux de la Conférence Rio+20, le 18 janvier 2011 !

Date et lieu

Mardi 18 janvier 2011

17h30 à la Salle des Mariages de la Mairie du 10ème arrondissement

72, rue du Fbg. Saint-Martin, 75 010 Paris. M° Gare de l’Est

Inscription

Entrée libre et gratuite Merci de confirmer par mail: adebouci[a]association4d.org

lundi 17 janvier 2011

Deleuze et la musique 18-19 janvier 2011

Analyser la musique avec Gilles Deleuze

Mardi 18 janvier 11
09h30

INHA, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis
Coordination : Jean-Paul Olive

Cette journée interroge l'implication de la pensée de Deleuze dans le domaine de l'analyse musicale. Il s'agit d'éprouver les concepts face aux éléments techniques du tissu musical : partir de la musique pour retrouver le philosophe.

. 9h30 : Accueil

. 10h : Petites différences et sens des processus musicaux
François Decarsin

. 10h45 : Production compositionnelle : concepts à l'oeuvre dans Ritornelo
Sylvio Ferraz

. 11h30 : La constitution du musical ; temps et substrat dans les concepts analytiques
Jean-Marc Chouvel

. 14h30 : Deleuze et les opéras de Berg : commentaires d'une intuition
Jean-Paul Olive

. 15h15 : Flux, énergie, coupure
Makis Solomos

. 16h15 : Deleuze, Guattari, Aperghis : chemins multiples, évolutions aparallèles
Evan Rothstein

. 17h : L'esprit des dunes de Tristan Murail
Carole Gubernikoff

. 18h : Concepts et matières musicales
Table ronde

Ponctuations musicales
Georges Aperghis, François Rossé, Luciano Berio
Nadine Gabard, Jean-Yves Ravoux, Isabelle Radigon, voix (Cie Éclats)

Institut national de l'histoire des arts (INHA)
Salle Vasari
2 rue Vivienne
75002 Paris
Métro 3, Bourse – 1 ou 7, Palais Royal

Sens et sensibles : d'une logique à l'autre

Mercredi 19 janvier 11
09h30

INHA, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis
Coordination : Antonia Soulez

Cette journée ouvre le spectre de différents accès à l’écriture conceptuelle du philosophe, suscitée par la musique et son rapport au temps. Partant de quelques philosophies pour lesquelles la musique agit sur le philosophe, nous entendons exhumer les logiques selon lesquelles cette action se « schématise » dans le devenir-jeu de la philosophie.

. 9h30 : Accueil

. 10h : De l´immanence musicale chez Deleuze et Wittgenstein
Jean-Pierre Caron

. 10h45 : Quel diagramme pour la musique ?
Noëlle Batt

. 11h30 : Musiques de l’oubli : Daniel Charles en dialogue avec Gilles Deleuze
Carmen Pardo

. 14h30 : Rendre sonore les forces inaudibles du temps : Deleuze à l'écoute de Pierre Boulez
Vladimir Safatle

. 15h15 : Autre notation, autre pensée
Patrice Loraux

. 16h15 : Construction des concepts, chez Deleuze et Wittgenstein
Antonia Soulez

. 17h30 : Table ronde

Ponctuations musicales
John Cage
Nadine Gabard, mezzo soprano (Cie Éclats)

Institut national de l’histoire des arts (INHA)
Salle Vasari
2 rue Vivienne
75002 Paris
Métro 3, Bourse – 1 ou 7, Palais Royal